FAQ Brexit

Cette FAQ peut être adaptée en fonction de l’évolution des négociations entre l'Union Européenne et le Royaume-Uni.

Mobilité sortante des étudiant.e.s de l'Université de Lille

Les séjours d'études et les stages sont éligibles au programme Erasmus+ et à la bourse Erasmus+ pour toute l'année universitaire 2021/2022. 

Les séjours d'études et les stages au cours de toute l'année universitaire 2021/2022 vers le Royaume-Uni seront éligibles au programme Erasmus+ et donc aussi à la bourse Erasmus+.

Pour plus d'informations sur les bourses de mobilité internationale, veuillez consulter les critères et conditions d'éligibilité.

Le gouvernement britannique a créé son propre programme d’échanges : Turing. Ce programme prévoit pour l’instant de ne financer que les mobilités sortantes : celles des étudiants inscrits en universités britanniques.

L’université de Lille souhaitant continuer les échanges étudiants avec les partenaires britanniques, nous mettrons en place des accords bilatéraux et conventions d’échanges valides à partir de septembre 2023.

Pour les séjours d’études inférieurs à 6 mois, il ne sera pas nécessaire de demander un visa, mais il faudra présenter un passeport valide pour la durée de votre séjour. Veuillez cependant consulter les conditions d'entrée sur le territoire britannique et vous informer de ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire pendant votre séjour au Royaume-Uni :
https://www.gov.uk/check-uk-visa/y/france/study/six_months_or_less

Vous aurez besoin d’un visa si vous partez pour une année complète d’études, vous devez en faire la demande selon la démarche indiquée sur le site du gouvernement britannique :
https://www.gov.uk/student-visa

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni est un pays tiers à l’Union européenne.

Le droit de l’Union a cessé de s’appliquer au Royaume-Uni, entrainant des changements importants dans l'organisation des mobilités de stage

A ce jour, "La nouvelle loi sur l’immigration ne permet pas de se rendre au Royaume-Uni pour y effectuer un stage, ni en tant que visiteur, ni avec un visa. L’administration britannique n’a pas fourni d’indication à ce jour sur de possibles solutions à venir. "

En ce qui concerne le programme Erasmus+, le Royaume-Uni en sortira définitivement une fois toutes les conventions de financement en cours terminées. Ainsi, si la disponibilité des fonds européens le permet, des bourses de mobilité pourront être attribuées pour des stages vers ce pays durant la prochaine année universitaire 2021/2022. Les services RI dans les Facultés seront informés par la Direction des Mobilités internationales des possibilités de financement qui seront octroyées par l'Agence Erasmus+''. Sans financement Erasmus+, la nouvelle loi sur l'immigration s'applique et donc la mobilité ne sera pas envisageable.

Sources : https://www.gov.uk/government-authorised-exchange  https://brexit.gouv.fr

Mobilité entrante des étudiant.e.s ressortissant du Royaume-Uni

Les étudiants ressortissants du Royaume-Uni seront toujours accueillis à l’Université de Lille, dans le respect des règles d’entrée et de séjour sur le territoire français.

Mobilité sortante des personnels de l'Université de Lille

Les financements Erasmus+ peuvent être utilisés en 2021. Si des formations linguistiques sont proposées par des organismes/universités britanniques, ce sera possible de déposer une candidature.
Au-delà, d’autres sources de financements devront être mobilisées. 

Projet de recherche et de formation avec le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni sort du programme Erasmus, et ne pourra à ce titre plus participer en tant que partenaire plein dans les projets de formation. Des possibilités de participation à des partenariats de coopération en tant que partenaire extérieur pourraient néanmoins être négociées dans le futur. Mais aucune information concrète relative à cette possibilité n’est aujourd’hui disponible. Nous mettrons à jour cette question quand les précisions nous seront communiquées.

Le Royaume-Uni sort du programme Erasmus, et ne pourra à ce titre plus participer en tant que partenaire plein dans les projets de formation. Des possibilités de participation à des partenariats de coopération en tant que partenaire extérieur pourraient néanmoins être négociées dans le futur. Mais aucune information concrète relative à cette possibilité n’est aujourd’hui disponible. Nous mettrons à jour cette question quand les précisions nous seront communiquées.

Non, l'appel est toujours d'actualité. Par contre, si le projet est validé, il faudra être attentif aux conditions d'entrée et de séjour sur le territoire du Royaume-Uni.

Non, mais il faudra être attentif aux conditions d'entrée et de séjour sur le territoire du Royaume-Uni.