Ambition et stratégie

Être la première université française de l’Europe du Nord-ouest

Information COVID-19

Pour répondre à vos premières questions veuillez consulter la FAQ Mobilités internationales 2020-2021
Vous êtes étudiant, doctorant, enseignant ou chercheur international et vous venez en France pour un long ou un court séjour, veillez à prendre connaissance de la procédure à suivre pour votre arrivée en France en toute sécurité.

Mobilités internationales 2020-2021 – Semestre 2 :
Attention : les mobilités sortantes dépendent de l'ouverture des frontières françaises. En cas de fermeture des frontières françaises, les mobilités ne pourraient avoir lieu.

Attention, selon les nouvelles directives du gouvernement français (14/01/2021) : tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger - est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre.
www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/informations-pratiques/article/coronavirus-covid-19-14-janvier-2021

Mobilités en Europe : L’Université de Lille permet les mobilités d’études et de stage sortantes en Europe, dans le respect des règles sanitaires et si elles sont acceptées par l’université partenaire/structure d’accueil, en présentiel ou en distanciel.
Mobilités hors Europe : L’Université de Lille permet les mobilités d’études et de stage hors Europe au deuxième semestre 2020-21, dans le respect des règles sanitaires et si elles sont acceptées par l’université partenaire/structure d’accueil, en présentiel ou en distanciel.

Les étudiant.e.s internationaux-ales ont la possibilité d’effectuer leur stage dans leur pays d’origine, en présentiel ou en distanciel. 

ATTENTION : consulter les consignes et la liste des pays à moindres risques

Attention, dans le cas où le pays de destination aurait mis en place ou serait amené à mettre en place des mesures d’entrée sur le territoire induisant des frais supplémentaires (liés à des tests, ou à une quarantaine obligatoire, etc...), les frais seront à la charge de l’étudiant, à qui il appartiendra également d’obtenir les informations actualisées sur la procédure à suivre et les dispositions à prendre.
En cas d’annulation ou d’interruption anticipée de la mobilité dû à la pandémie de COVID-19, les frais liés au rapatriement et/ou à la fin de mobilité tout comme les frais médicaux seront à la charge de l’étudiant.e. 

Recommandations à suivre dans le cadre de la préparation de la mobilité :